41

Nieuws-artikel uit 2002 over deze robotfoto;

Cel-Jumet verspreidt nieuwe robotfoto in onderzoeknaar Bende van Nijvel

De cel-Jumet die het onderzoek naar de moordende aanslagen van de Bende van Nijvel leidt, verspreidt vandaag in het RTBf-programma Appel à Témoin een nieuwe robotfoto van een mogelijke verdachte. De Bende-aanslagen eisten tussen 1982 en 1985 het leven van ten minste 28 mensen.

De onderzoekers maakten de robotfoto op basis van een getuigenis van een man die zich al in oktober 1982 bij het gerecht gemeld had. Hij getuigde destijds dat hij een verdachte gezien had in een Volkswagen Golf, een wagen die de Bende-doders op 2 oktober 1983 bij een overval op het restaurant Les Trois Canards in Ohain gestolen hadden. (...)

De speurders lieten de getuige in 1983 een reeks foto's van verdachten zien. Dat waren toen de leden van de zogenaamde Bende van de Borinage en hun entourage. De getuige herkende in geen enkele foto de bestuurder van het voertuig. Na deze fototest legden de onderzoekers de getuigenis opzij. De cel-Jumet pikte het spoor zes maanden geleden opnieuw op.

Lees hier het hele artikel » Nieuws

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

L'inconnu des Trois canards - Tueurs du Brabant: un nouveau portrait-robot est dressé d'après le témoignage d'un carrossier

Cela fait maintenant 20 ans que les tueurs du Brabant ont commencé leur cavale meurtrière. Vingt ans et toujours pas de coupables crédibles. Des pistes, une multitude de pistes, mais rien de concret. Hier soir, l'émission Appel à témoins a évoqué, nouveau portrait-robot à l'appui, la relance d'une piste soulevée au tout début de l'enquête.

En effet, la cellule Tueurs du Brabant de Jumet a décidé, sur les conseils, semble-t-il, des profileurs français, qui ont été consultés récemment, de diffuser le portrait d'un homme aperçu à bord d'une Golf GTI arborant un autocollant I Love Australia à l'automne 1983. Ce véhicule avait été volé lors de l'attaque du restaurant Les trois canards à Ohain, dans le Brabant wallon, le 2 octobre 1983. Le patron du restaurant avait été abattu et sa voiture dérobée.

Celle-ci avait ensuite servi au braquage du Delhaize de Beersel, le 7 octobre suivant, au cours duquel une personne avait été tuée. Deux mois plus tard, le 1er décembre, ce véhicule a également été utilisé dans l'attaque d'une bijouterie à Anderlues. Au cours de ce braquage, un couple de bijoutiers avait été tué.

Entre ces deux faits, un carrossier a aperçu cette Golf à Landelies, à 5 kilomètres à peine du bois d'Hourpes. De son témoignage, il ressort que la banquette arrière de la voiture avait été enlevée et qu'un individu de grande taille, blessé, y était allongé. Un homme que le carrossier a revu quelques jours plus tard au contrôle technique de Lobbes.

S'agit-il du fameux géant évoqué à de nombreuses reprises? On ne le sait pas puisque ce témoignage n'a jamais été exploré. Quand le carrossier a témoigné, les gendarmes lui ont montré les portraits-robots de la filière boraine. Il n'avait reconnu personne. Et pour cause...

Aujourd'hui, la cellule de Jumet cherche, outre à identifier cette personne, à recueillir également des informations sur les agissements autour du bois d'Hourpes à Lobbes. Un bois où l'on avait également retrouvé une autre Golf.

La Golf que le carrossier a aperçue avait également été vue à plusieurs reprises dans les rues de Namur au début du mois d'octobre 1983. Alors, énième portrait-robot qui va s'ajouter à la liste de ceux déjà publiés ou élément décisif? L'avenir nous le dira.

Bron: La Dernière Heure | 31 oktober 2002