Ik vind het gek dat hij zijn mond voorbij gepraat heeft in Frankrijk aangezien de speurders hem in 1997 al eens verdacht hebben van Bende-feiten. Als je de dans al eens hebt ontsprongen, zou ik me koest houden. Tinck blijkbaar niet. Een echte fantast lijkt hij me ook niet, aangezien hij nu alles weer ontkent.

12

Mij interesseert nu vooral - lateraal denkend - wie in Montpellier de cruciale tip gegeven heeft, als die tip tenminste cruciaal is. In die geografische buurt zijn te situeren: Eric Delfosse, Willy Delpierre en (iets verder): Thierry Senterre. Achille Haemers was toen vermoedelijk al overleden. Maar Zuid-Frankrijk...

Ben wrote:

Interessant, heeft er iemand meer informatie over deze moord?

De barman, Alain De Ridder, bediende aan de bar een Arabier en dat was niet naar de zin van Tinck aangezien het de Golfoorlog was. Het kwam tot een ruzie tussen de barman en Jean-Marie Tinck en buiten aan het café zijn ze beginnen vechten. Tinck sloeg hem in de goot, maar vond het dan welletjes. Hij besloot de vredespijp te roken en eiste een pint van de barman. Toen die de pint vervolgens in zijn gelaat wierp, sloegen de stoppen door en stak Tinck de barman dood.

Bron » archives.lesoir.be

14

Uit dat verslag kan je al een aantal karaktertrekken halen: een opvliegend type, impulsief en waarschijnlijk racistisch.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Wat betreft Tinck, die zou volgens Coveliers verbonden zijn met WNP.

16

Boemerang wrote:

Wat betreft Tinck, die zou volgens Coveliers verbonden zijn met WNP.

Hey boemie, leuk je te lezen. Heeft coveliers dit gezegd? Als dit waar is!

17

En dit: (!!!)

Il y avait un troquet au début de la Rue Vanderkindere, à partir de la chaussée de Waterloo, (qui faisait le coin de la rue Hazard) où se retrouvait une partie de la jeunesse uccloise. Ce bistrot (je ne me souviens plus du nom) était pourvu d’une salle au sous-sol dans laquelle se trouvaient un baby-foot et une pompe à bière. L’établissement était tenu par un couple habitant le brabant wallon. Lui se prénommait Michel et avait dans son temps travaillé comme VRP pour un fabricant de glace et de produits congelés (Motta ou Frima ?). Avant de reprendre ce bistrot, Michel était un client régulier de la Mandarine tenue par Claude Genty (ami de Pierre Paul de Rycke et plus tard claqueur à la RTBF).

Jean-Marie Tinck était un client très régulier puisqu’il vivait au-dessus de l’établissement avec un jeune homme d’une vingtaine d’années. Il était perpétuellement affublé d’une espèce de béret marin. Il n’avait pas d’activité professionnelle. Assez grand et très carré. C'était un très bon joueur de poker menteur, en réalité, redoutable ! Lorsqu’il perdait, tout le monde se mettait à l’abri, ce bonhomme était capable de démonter un immeuble. Je l’ai vu personnellement à l’œuvre. Il y avait 3 personnes qui se trouvaient et se voyaient (souvent) en compagnie de Jean-Marie Tinck dans le bistrot de Michel: un certain Grégory qui travaillait dans l’Edition à Jette si mes souvenirs sont exacts et deux autres dont je n’ai pas retenu les prénoms.

Avant l’affaire du Champlain qui s’est déroulée à la fin des années 80, Michel, le patron de l’établissement, a eu pas mal de souci avec Jean-Marie Tinck. Un soir, il a menacé un client d’une balle dans la tête, le client avait pour son seul malheur le fait de discuter avec le jeune ami de Jean-Marie Tinck! Les choses ont été très loin et Michel a réellement eu peur de ce qui pouvait se passer par la suite. Il a été interdit (dans la mesure des choses) de venir dans l’établissement. Michel en quelques mots: Peu de temps après, Michel a divorcé, sa femme a gardé encore quelques mois l’établissement et ensuite la remis.

Michel s’est mis en couple avec une jeune fille de 20 ans sa cadette. Ils ont eu un enfant. La dernière fois où j’ai eu des nouvelles de Michel c’est en 1990. Retrouver cette personne peut présenter un avantage, Michel recevait dans son établissement pas mal d’Ucclois connu comme Pitchoun. Grace à l’archivage des registres de commerces il doit être possible de connaitre le nom de famille exact de Michel et son épouse et par la même avoir, peut-être, s’ils sont toujours vivants, des informations complémentaires sur Jean-Marie Tinck. Jean-Marie Tinck ne buvait jamais d’alcool et était très grand (au moins 1m92/1m95), très baraqué, avec des lunettes.

» tueriesdubrabant.winnerbb.com

18

Dus er loopt hiermee een lijn naar Pierre-Paul de Rycke. Bovendien lijkt het een reus te zijn!

19

Selon nos sources, la piste qui a permis l’arrestation est celle du milieu d’extrême droite WNP [...] Le nom de l’informateur? Il circule en off: un certain Tinck. Il aurait avancé les noms de deux autres suspects: le premier serait aujourd’hui décédé, le second nie toute implication dans cette affaire.

Bron » www.lavenir.net

Wow, het gaat hard nu...

dim wrote:

Jean-Marie Tinck ne buvait jamais d’alcool et était très grand (au moins 1m92/1m95), très baraqué, avec des lunettes.

Dat doet me meteen denken aan robotfoto nr. 19, die dan weer wat gelijkenissen toont met nr. 17, de robotfoto waaraan Tinck gelinkt werd door enkele getuigen in 1997. De lengte is wel nieuwe informatie en zou moeten bevestigd worden alvorens we echt van een reus kunnen spreken. Andere bronnen spreken immers over 1m82. Da's toch een groot verschil.