1

Nicole Schollaerts was een agent van de Staatsveiligheid die binnen WNP de graad van kolonel had en verantwoordelijk was voor de rekrutering en interviews van de nieuwe leden. Zij had als bijnaam "le lieutenant" en "l'Epervier". Zij nam - op kosten van de Staatsveiligheid - vaak deel aan cursussen over oude filosofieën, het Oosten en esoterie om te bekijken wie ze zou kunnen rekruteren als mogelijke leden.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Is dit dezelfde Nicole Schollaerts, de vrouw van Marc Vanden Eynde? Zij was ook agente van Staatsveiligheid.

Bron: Guy Bouten - De Bende Van Nijvel pagina 97

In dat geval was WNP dus met meerdere personen geïnfiltreerd door de Staatsveiligheid. Marc Vanden Eynde vertrok na de moord op zijn vader naar Zuid-Afrika, ergens begin 1983 (?). De rol van Smets is dan nog niet ontmaskerd, dat wordt pas in augustus 1983 in gang gezet met de arrestatie van Marcel Barbier.

Kumbaya, it never hurts to help !

3

De Fries wrote:

Is dit dezelfde Nicole Schollaerts, de vrouw van Marc Vanden Eynde?

ik wist dat niet, kan men dit bevestigen? Lijkt me niet oninteressant.

4

Ik denk dat het trouwens niet Schollaerts is, maar Schoelaert. Uit brief nummer 10 van 20 juni 1986 van Marcel Barbier:

Paul [Latinus] bracht me ook in contact met Nicole Schoelaert, een informante bij de Staatsveiligheid. Haar huis functioneerde als postbus. Ik kon goed met haar opschieten en we hebben samen regelmatig gesekst, wat Paul niet apprecieerde want hij vertrouwde haar niet helemaal.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Nee, Schollaerts, zie PV in topic Ordre Temple Soleil op tueries » tueriesdubrabant.winnerbb.com

6

Ik vermoed ook "Schollaerts" (hoewel ik zelfs in officiële PVs al spellingsfouten in de namen ben tegengekomen, dus helemaal sluitend is dat niet altijd).

Interessant die Schollaerts, dat dit ook dezelfde is als de vrouw van Marc Vanden Eynde weet ik niet. De vrouw van Marc Vanden Eynde had een relatie gehad met een schoonzoon van Vanden Boeynants en werkte in of voor het Hoog Comité van Toezicht er was ook wel iets met de staatsveiligheid dacht ik.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

8

Het koppel Vanden Eynde is na de moord in het restaurant in Zuid-Afrika gaan wonen en op 27 februari 1990 wordt Nicole Schollaerts ondervraagd door de BOB van Nijvel. Dus waarschijnlijk niet dezelfde persoon. Hieronder een gedeelte van het verhoor:

PV 102069 du 27/02/1990
Verbalisants: Vandijck et Verlinden Eddy de BSR Nivelles
Objet: audition de Schollaerts Nicoles Marie-Hélène ..... 

"Je désire m'exprimer en langue française et fais choix de cette langue en justice. Je vous ai accompagné durant la perquisition qui a été effectuée ce jour en mon domicile entre 09.35 heures et 11.00 hrs. Vous étiez accompagnés de monsieur Francis Dorpe du Comité supérieur du contrôle, lequle a également mis à exécution un mandat de perquisition délivré par monsieur le juge d'Instruction Collin à Bruxelles. (...)"

Q: N'avez-vous pas fait aussi la connaissance de Monsieur Bernard Estiévenart?

R: "Latinus m'avait fait rencontrer un prénommé Bernard mas je ne sais pas vous dire qu'il appartenait à la Sûreté. Je ne sais plus très bien ce que ce Bernard m'a demandé à l'époque. Je ne sais d'ailleurs pas vous dire à quand remonte ma rencontre avec Bernard."

Q: Ne vous a-t-on pas demandé à un moment donné de fournir à la S.E. des renseignements sur des organisations d'extrème droite? Si oui, qui vous les a demandés?

R: "Non. Par contre je suivais des cours de philosophie à la "Nouvelle Acropole" et je trouvais que cela sentait l'extrème droite à plain nez et je l'avais dit à Latinus. Je dois aussi vous dire que je me suis fait mettre à la porte de la "Nouvelle Acropole" parce que mes idées ne correspondaient pas aux leurs."

Q: Nous vous donnons connaissance d'une note datée du 01/03/88 - &1 - émanant de la S.E. où il est question de l'I.R.C. 2190 et de son interpellation par les gendarmes Moniens et Vega. Cette personne aurait été entendue dans le cadre de l'affaire Mendez. Nous constatons que cela correspond à votre interpellation du 26/02/88. N'êtes-vous pas l'I.R.C. dont question?

R: "Je ne sais pas vous dire ce que signifie I.R.C. 2190. Après mon audition par vos services, j'ai effectivement été en contact avec un membre de la Sûreté qui se prénomme Alain. je lui ai relaté mon interpellation par les gendarmes dans le cadre de l'affaire Mendez. Je ne connais pas le nom de Alain et je ne savais pas à l'époque de Bernard que j'étais repertoriée à la S.E. A votre demande je ne sais pas vous dire exactement combien de temps je suis en contact avec Alain. Je crois que cela remonte à deux ou trois ans. Je tiens à préciser ici qu'au début je ne savais pas que par l'intermédiaire de Latinus, j'avais fait connaissance de certains membres de la Sûreté de l'Etat. C'est ainsi que j'ai effectivement connu Christian Smets, Bernard, Georges et puis Alain. Je maintiens qu'au départ, je ne savais pas que Smets appartenait à la S.E. Quand le prénommé Bernard m'a présenté à Georges, j'ai commencé à être rénumérée. C'est ainsi aussi que j'assiste pour eux à certaines conférences et, suivant le cas, je perçois alors une rémunération de 3.000, 4.000 ou 5.000 francs. La somme varie d'après le cas et en tenant compte qu'il y a eu des frais ou non. Ceyte somme m'est versée en argent liquide."

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

9

Maar wat betekende dan de rol van Nicole Schollaert in het leven van Barbier? Hij leerde haar kennen in een vrijgezellenclub en tot zijn verbazing bleek Schollaert lid te zijn van het Front de la Jeunesse. Later ontdekte Barbier dat ze zelfs lid was van de WNP.

Uit brief nummer 4 van Barbier aan de journalist Haquin vanuit de gevangenis op 14/3/1986:

"Sa maison à l'Avenue des Eperviers à Woluwe-Saint-Pierre servait de 'boite à lettres' en cas de coups durs ou quand il y avait un message urgent à transmettre et que l'on ne pouvait joindre personne. Latinus m'avait mis en garde contre Nicole car elle travaillait assez étroitement avec des membres de la Sûreté. Elle m'a d’ailleurs dit personnellement."

Bron: De Bende van Nijvel: verraad, manipulatie, geheime diensten | Guy Bouten

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Wat ik lees is dat Nicole Schollaert een vriendin was van Latinus. Ze werd gerecruteerd door de Staatsveiligheid, op voorspraak van Latinus die zelf (een deel van) de proeven aflegde voor een officiële carrière in de Staatsveiligheid.