141

1 april en Beijer dat past wel. Wie laat er nu een brief na op een moordplaats met zijn adres op. En dit zal hij gedaan hebben omdat hij rijk was zeker? Grappig.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

142

Brief? Moordplaats?  Grappig ?
Temperatuur = 30 graden celcius. Ik krijg een déja-vu.

143

Het is niet de warmte, https://www.bendevannijvel.com/forum/vi … hp?id=2327 jammer dat er slachtoffers gevallen zijn, maar hoe dwaas kun je nu zijn. Ze hebben daar zeker geen indruk gemaakt, iemand die de wereld kent weet wel het verschil.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

144

@ B.R

1/ hoe bent u eigenlijk in opspraak gekomen in de zaak Zwarts?
Wat waren de bewijzen tegen jullie?

2/ Wie is er nog veroordeeld buiten U en Bouhouche voor de zaak Zwarts?
U naam en die van Bouhouche komt altijd terug maar ik lees dat die overval dat die overval met 4 nep agenten was


3/ Bent U ooit verdacht geweest of bent u ondervraagd voor de zaak Kirschen en Co?
Voilà Renne, j'ai un peu de temps pour revenir à votre question:
Première question:

Pour cette affaire, j'ai été inculpé par le J.I. Hennart, alors que j'étais détenu pour autre cause (armes, boxes, appartement etc...).
Je me souviens que quand il m'a dit qu'il m'inculpait pour participation à l'affaire Swarts, je lui ai répondu qu'il allait se "ramasser". Il a donc délivré un mandat d'arrêt qui a été confirmé dans les 3 jours par la chambre de Conseil de Nivelles. J'ai immédiatement été en appel. Je me souviens que mon avocat était en vacance. Il avait envoyé un stagiaire avec "ordre" de faire reporter la plaidoirie en attendant son retour. Je n'ai pas été d'accord et j'ai plaidé moi-même, alors que le stagiaire faisait noter au greffier de la Chambre des Mises en accusation de BXL, qu'elle se déchargeait de toute responsabilité! (Ah quel courage ces avocats!).
Voici donc les éléments sur quoi s'appuyait le J.I. Hennart:
a) On avait trouvé en ma possession un cristal radio qui émettait sur la même fréquence que la police privée de Zaventhem.
b) Une Ford Taunus blanche (qui s'est révélée volée à Zaventhem courant 1992) avait été retrouvée non loin (environ 1 km) d'un des appartements dont on prétendait que je réglais les loyers pour compte de la S.E.
c) Suite à une audition d'un tiers, il semblait que mon épouse aurait porté soit une montre, soit une copie de celles volées à Zaventhem. Ce tiers, aurait vu cette montre ou copie au bras de mon épouse et ce, dans la pénombre d'une pièce jouée au théâtre du Parc.
d) On a retrouvé chez Bouhouche, des retranscriptions d'écoutes téléphoniques de chef de la Police privée de Zaventhem. Bouhouche a déclaré que cette écoute avait été faite par moi, ce que j'ai confirmé. Mais c'est lui qui s'était occupé de la retranscription.
e) Enfin, il y avait aussi une déclaration de Madame Bouhouche.
Mais actuellement, je ne suis pas certain du tout que cette déclaration existait déjà au moment de mon inculpation. Je crois qu'elle a été faite plus tard.
En gros, Madame Bouhouche disait que son mari lui avait confié sur l'oreiller, avoir fait le casse de Zaventhem, en compagnie de 3 personnes. Le juge lui a demandé si j'avais été cité par Bouhouche et elle (madame Bouhouche) a expressément répondu que "non". Son mari lui a parlé de la présence d'étrangers pour réaliser le casse.

Voici ce que je répondais au président de la Chambre des mises en accusation:

a) l'achat de ce cristal avait été fait en 1995 alors que le vol Swarts datait de 1992.
Cela a pu être vérifié dans le magasin "Tandy" d'où provenait ce cristal. En effet, la vente de ce genre de matériel était contrôlé et j'avais même une facture au nom de A.R.I.
b) Il ne s'agissait que d'une remarque subjective. Que veut dire "proximité", suivant qu'on est en ville ou à la campagne. Combien y a-t-il de voitures possible autour d'un point donné en ville dans un kilomètre de diamètre, surtout si on est en pleine ville? Par ailleurs, cette voiture a été trouvée là en 1988 et elle avait été volée en 1982! Elle n'est quand même pas restée dans la rue pendant 6 ans!
c) Mon épouse n'a jamais porté une vraie Cartier et encore une fois, pour affirmer ce genre de chose, il aurait fallu avoir la montre en main. On en a JAMAIS trouvé ou saisi chez moi une montre Cartier, sauf des fausses. La dame qui a fait cette déclaration, s'est, du reste, ridiculisée au procès, car elle avait dû mettre des lunettes pour comparer des montres qu'on lui présentait. Or, au théâtre, elle ne portait pas de lunettes!
d) J'ai pu prouvé aussi que l'écoute téléphonique de Lemmens, chef de la Police de Zaventhem avait eu lieu fin 1985 à début janvier 1986! (Notamment à cause d'un achat de fleurs que celui-ci avait fait par téléphone pour sa concubine! Aille, cela a fait mal dans le foyer!)
e) Quand à la déclaration de Md. Bouhouche, elle m'excluait!

Conclusion:
Dès mon retour à la prison, j'étais libéré de ce mandat d'arrêt!
Quand j'ai abordé le J.I. Hennart le lendemain, avec un grand sourire, il m'a dit que ce n'était pas grave, qu'il avait sa conviction et qu'il requalifierait en recel!

Avec le temps, j'ai pu oublier quelques éléments, mais je me souviens que j'avais pu à l'époque tous les contredire de façon formelle.
Quoi qu'il en soit, je n'ai pas participé physiquement à ce vol.

Deuxième question:

A part Bouhouche et moi-même, c'est Buslick qui a été inculpé par le renvoi à la cour d'assisses et ensuite il a été acquitté.
Il n'y a jamais eu d'autre personne impliquée.
Personne d'officiel ne sait dire combien de personne ont vraiment participé à ce fait. Et le nombre de 4 que vous avancez est faux.
En fait, si on lit le PV des constatations, on ne sait rien sur ce vol et on peut tout juste supposer... même à ce jour.
Rien ne prouve non plus la mort du Swarts. Ce n'est qu'une déduction logique.

Troisième question:

Non, jamais!

Remarque:
Dans cette affaire, une seule et UNIQUE pièce à conviction a été retrouvée. Il s'agit d'une montre provenant du lot de montres volées du chargement de Zwarts.
Cette montre a été trouvée chez un certain Michel Angeli. Il s'agit de quelqu'un qui n'a jamais eu de rapport ni de loin, ni de près, avec Bouhouche, moi ou même Buslick.
A l'heure actuelle, alors qu'il s'agit du seul élément palpable de cette affaire, je me demande toujours pourquoi, on a pas enquêté dans cette voie?
Evidemment, cette voie ne menait pas vers nous!
Bouhouche a été condamné pour le "vol" pas pour le meurtre de Swarts. On parle d'un vol avec possibilité qu'un meurtre a été commis.
Moi-même, et c'est sans aucun doute, une première dans notre justice, j'ai été condamné pour un recel d'une montre. Mais on a jamais saisi ou trouvé de montre chez moi!
Dommage que les journalistes omettent de donner tous ces détails. Cela changerait la vision des choses de bien des gens!
Revenir en haut Aller en bas   
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité
Invité



affaire zwarts Empty   
MessageSujet: Re: affaire zwarts   affaire zwarts EmptyJeu 6 Nov - 11:45    Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant
B.R. a écrit:
...
a) l'achat de ce cristal avait été fait en 1995 alors que le vol Swarts datait de 1992. ....
Je supppose qu'il faut lire 1985 et 1982.

145

Bouhouche werd veroordeeld voor "diefstal", niet voor de moord op Swarts. We hebben het over een diefstal met de mogelijkheid dat een moord is gepleegd.

Het is toch deze persoon die heeft verklaard dat Bouhouche hem heeft verteld dat hij Zwarts met 2 kogels in het hoofd heeft vermoord?

146

Mgr wrote:

Bouhouche werd veroordeeld voor "diefstal", niet voor de moord op Swarts. We hebben het over een diefstal met de mogelijkheid dat een moord is gepleegd.

Het is toch deze persoon die heeft verklaard dat Bouhouche hem heeft verteld dat hij Zwarts met 2 kogels in het hoofd heeft vermoord?

Als je hem mag/wil geloven .... ja. Maar ik krijg hier een déjà-vu/lu gevoel bij ... veel geblaat, weinig wol. Lijkt wel op één onzer buren ... ach nee, laat maar. Maar de man in kwestie heeft wel een zeer hoog Nihoul-gehalte. Two of a kind.

147

Als je deze mogelijkheid hebt, waarom zou je dan je handen vuilmaken en een risico lopen?

Tekst van het franstalige forum van iemand die 50 jaar in de buurt woont van de zone

"Pourquoi enterrer un cadavre dans une décharge , ou 30 ans après on pourrais le retrouver,
quand dans cette même décharge (a l'époque) vous pourriez le faire disparaître a jamais
bien mélangé,bien emballé ,  via l'incinérateur,qui existait déjà & qui étais , et est , toujours un endroit ou les autorités détruisent les pièce à conviction (contrefaçon,drogue...) mb&rb devaient le savoir..


En wie gaat er nu een lijk verstoppen in de buurt van het Nationaal Bureau voor de criminalistiek.? ( blijkbaar woonde een medewerker van het instituut in een pipowagen naast het instituut.)

https://www.google.com/maps/place/Nicc+ … d4.3924216

Ik wil er ook nog eens graag aan herinneren dat een getuige Beijer in de woning van zijn schoonvader betrapte bij het aanbrengen van een rode streep op een Taunus, tussen haakjes die schoonvader werkte op de luchthaven.  Toch alweer te veel toeval niet?

Weet je wat ik zou durven als ik dokter of verpleegster was ? Met een spuit ( met natuurlijk een onschuldige vloeistof er in) boven zijn hoofd gaan staan en vragen Et alors Mr. Beijer tell me.............en dan met een grijnslachje wegwandelen natuurlijk.

Tussen droom en daad staan natuurlijk enige praktische bezwaren.
En mijn geweten natuurlijk. Ik dacht dat we dat van Beijer gevonden hadden na 30 jaar zoeken. Niet dus.

148

correctie; de pipowagen stond er pas in de jaren 90

149

Beijer is gewoon een psychopaat, net als Bouhouche, zonder enig gevoel voor de slachtoffers en hun nabestaanden. Zelfs nu speelt hij nog spelletjes.

150

Mijn mening: Beijer heeft '' anoniem '' bepaalde tips gegeven in het verre verleden die resultaten hebben opgeleverd omtrent zijn partners in crime. Door deze tips van vroeger hebben ze nu waarde gehecht aan zijn tip van ' ik weet waar Mr Zwarts is begraven'.

Ergens heb ik gelezen gehad dat Beijer dicht bij dit stort heeft gewoond.