51

the end wrote:

Ben, ik heb deze oefening ook al gepoogd te maken. Die 800 km klopt volgens mij niet, het is iets in de 1200 km dat de wagen zou afgelegd hebben.

Waarom denk je dat het 1200 km is?

the end wrote:

En die dagteller; daar zijn we op zich niet veel mee omdat dit maar begint te tellen als die manueel gereset word wordt, meestal gaat dit tot 999 km, dus het kan dat de wagen 1038 km afgelegd heeft sinds de laatste 0 stand.

Ik heb even de details van een "dagteller" opgezocht (ik ken niets van wagens smile):

Een dagteller is een kilometerteller die steeds handmatig in de "0"-stand gezet kan worden. Deze teller is gemonteerd in het dashboard van een motorvoertuig. Meestal wordt de teller gebruikt om een nauwkeurig beeld van de verbruikte brandstof te verkrijgen. Immers, als men eenmaal weet bij welke afstand de tank leeg is, werkt dit systeem beter dan de (meestal onnauwkeurige) brandstofmeter. De naam "dagteller" is waarschijnlijk gebruikt omdat men er ook de afgelegde afstand op één dag mee kan aflezen.

Bron: Wikipedia

Het feit dat de dagteller maar 38.4 km aangeeft, lijkt er volgens mij op te wijzen dat de teller wel degelijk op "0" stond voordat de gangsters vertrokken.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

De Saab zal teruggevonden worden in de nacht van 16 op 17 september 1983, kort na het bloedbad aan de Colruyt van Nijvel. De wagen heeft in die drie maanden zeer weinig afstand afgelegd, minder dan 1500 kilometer. Maar de doders hebben de wagen zeker niet ontzien. Door er als gekken mee te rijden zijn ze erin geslaagd de turbo-motor te laten ontploffen. Om het vermogen van deze machine, ontworpen om 215 km per uur te bereiken, nog meer op te drijven, hadden de killers lichte wijzigingen aangebracht aan de motor.

Indien nodig was de door de Bende van Nijvel bewerkte en verbeterde Saab in staat pieken van 250 kilometer per uur te bereiken. De ingenieurs van Saab konden het niet geloven, een 900 turbo vernietigen op 1227 km.

Bron » Feiten

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

53

Die 800 km komt trouwens uit een rapport van onderzoeksrechter Guy Wezel. Waar Gilbert Dupont en Paul Ponsaers hun info vandaan halen, weet ik niet.

Le 17 septembre 1983, j'ai demandé à l'expert en automobiles Georges Nimal principalement d'examiner la voiture Saab ainsi que les bonbonnes. L'expert Nimal a déposé son rapport le 30 janvier 1984. Cet expert conclut notamment que la mise à plat du pneu arrière droit ne provient pas d'un coup de bordure et que cette voiture aurait parcouru depuis la date du vol - le 7-8 juin 1983 - sept à huit cents kilomètres. Il émet une série d'hypothèses quant au kilométrage que cette voiture aurait parcouru le jour des faits à supposer qu'au départ le plein de carburant aurait été fait. Il est à noter que le compteur journalier indique 38 kms 40. (...)

Bron: Nota Guy Wezel aan procureur Jean Deprêtre | 20 februari 1984

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Vervelend. De beschrijving van Wezel is nogal vaag, 7 à 8 honderd kilometer, wat kan men daarmee? Wist hij het niet en schreef hij maar iets? Ik ga er toch vanuit dat de wagen meer dan 1000 km gedaan had maar hoeveel er op de teller stond in de garage voordat de wagen gestolen werd, blijft voorlopig een raadsel.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

55

the end wrote:

De beschrijving van Wezel is nogal vaag, 7 à 8 honderd kilometer, wat kan men daarmee? Wist hij het niet en schreef hij maar iets?

Goed lezen, the end. Het is auto-expert Nimal die er op basis van zijn onderzoek vanuit gaat dat de wagen sinds de diefstal tussen de 700 en 800 kilometer heeft gereden. Guy Wezel neemt deze conclusie over in zijn rapport. Vermits wij het oorspronkelijke rapport van Nimal niet hebben, kunnen wij moeilijk oordelen over zijn werk.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Ben, mijn post is niet zo verschillend van wat jij schrijft. We weten niet wat in het verslag staat van expert Nimal. Nimal maakt 4,5 maand na Nijvel een verslag. Zou er in dat rapport 7 à 8 honderd kilometer gestaan hebben? Op het moment dat Wezel dit verslag krijgt en zijn nota schrijft, wist hij al dat Schlicker het onderzoek ging overnemen en hij een andere functie zou uitvoeren in Brussel.

Guy Wezel was in Nijvel pas tot onderzoeksrechter gebombardeerd, toen de Bende zich aanbood. Hij had geen enkele ervaring. Hij was een specialist burgerlijk recht en had van strafrecht totaal geen kaas gegeten. Hij liet zelfs na om een reconstructie van de slachtpartij aan de Colruyt in Nijvel te organiseren. Achteraf is Wezel benoemd tot raadsheer bij het Hof van Assisen in Brussel.

Ik stel me gewoon vragen over de correctheid van het werk van Wezel.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

57

La Saab 900 des tueurs

Juin 1983, un vol dans un garage à Braine. Révélations 20 ans après

En juin 1983, une Saab est volée dans un garage dépourvu d'alarme chaussée d'Ophain à Braine-L'Alleud. Pas d'alarme mais un berger allemand.

Les truands sont montés sur les toits. Ils sont entrés par la tabatière. Et ont tiré onze balles dans la tête du chien qui s'appelle Ben. Du calibre point 22. Alors probablement que le canon était enfoncé dans la gueule du chien!

Trois mois plus tard, la Saab, une 900 turbo bleu nuit, sert à Tamise pour un vol de gilets pare-balles. Le concierge, un ancien boxeur, est froidement abattu. Encore huit jours plus tard, le 16 septembre 83, un gendarme, Marcel Morue, puis Elise et Jacques Fourez, un couple bruxellois, sont tués sur le parking arrière du Colruyt de Nivelles.

Ce jour là, les médias décident de les appeler les tueurs du Brabant: ils avaient été surpris en train de charger 50 litres d'huile et 45 kg de café dans le coffre de la Saab 900 turbo.

Il y a 20 ans, la nuit du 7 au 8 juin 1983, les tueurs préparant les tueries - 28 morts au total - volaient chez Michel Jadot le véhicule qu'ils allaient utiliser tout un temps avant de préférer des VW Golf Gti. Vingt ans! Et Michel Jadot n'a rien oublié.

Un brun-roux d'1 m 90

Sur sa Saab, les tueurs apposent de fausses plaques SX.976 pour copier une autre Saab. Tout un temps, il y a donc eu deux Saab 900 turbo bleu nuit SX.976. L'autre, la vraie, appartenait à un diamantaire bruxellois voisin - hasard accidentel ou calculé? - du lieutenant général Beaurir, le patron de la gendarmerie.

Dans la Saab, les policiers trouvent une demi-douzaine de sacs poubelles qui ont, hélas!, disparu en cours d'enquête. Détruits par erreur... empêchant des comparaisons précieuses, par exemple avec les sacs repêchés à Ronquières. Tout ça n'apparait qu'après vingt ans.

Les tueurs ont préparé la Saab. Ils ont démonté la radio - une Blaupunkt -; les baffles - des Jensen -; le klaxon, un 2-tons 6 volts placé sur une batterie de 12 volts; les antibrouillards - des Cibié - et les phares longue portée dans la calandre. Ils ont retiré les ceintures de sécurité et les repose-tête, le baquet coupe-vent, l'antenne radio (en prenant soin d'obturer le trou dans la carrosserie). Les feux stop ont été scotchés: plus discret sans doute, la nuit, en cas de poursuite.

Le calibre .22 n'a jamais été retrouvé. Il avait déjà servi à abattre Constantin Angelou, chauffeur, enlevé à Bruxelles, retrouvé à Mons dans le coffre de son taxi, et José Vanden Eynde, le concierge de l' Auberge du Chevalier (Château de Beersel), torturé sur son lit les bras liés en croix, crucifié.

Pour l'époque, la 900-turbo est un véhicule phénoménal. 145 cv. Des pointes de 250 km/h. Et Michel Jadot qui en a fait son véhicule de démonstration avait encore augmenté la pression du turbo.

Du 8 juin au 17 septembre 83, les tueurs ont parcouru 780 km: assez pour la démolir! Le véhicule qu'on retrouve ne dépasse plus les 70. La 3e ne passe plus. Le turbo a rendu l'âme. Un piston est fêlé. Les tueurs ont tiré au riot gun dans le réservoir (où ne manquent que 8 litres) pour y mettre le feu.

La Saab fut retrouvée à Braine-L'Alleud près du carrefour Mont-Saint-Pont où, deux ans plus tard, le 27 septembre 1985, comme pour reprendre le fil interrompu, les tueurs allaient faire cinq morts dans un Delhaize. Comme le pneu arrière droit de la Saab était crevé, les tueurs ont sorti la trousse et la roue de secours. Parce que ça durait? Ils ont changé de programme, sont partis... et on ne les a jamais trouvés.

La veille du vol, le mardi 7, un couple que Jadot n'a plus jamais revu a visité son show room. Repérages? Le garagiste se rappelait que l'homme, un brun roux énorme, mesurait 1 m 90: le Géant qu'il serait le seul à avoir vu à visage découvert?

Un souvenir trop lointain dont Michel ne se rappelait plus, hier...

Bron: La Dernière Heure | Gilbert Dupont | 13 juni 2003

Meer info over de diefstal van de Saab vind je hier » Forum

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube