De Zweese papieren die in de Santana gevonden zijn, heb ik altijd een merkwaardig element gevonden. Dat daarna een moord in Beersel gebeurt en Angelou die vermoord wordt, valt moeilijk te rijmen met Waver en De Pomp. Dekaise voerde wapens van Zweden in en Rossignol was ook wapenhandelaar met hele goede connecties in Zweden, dus de kans dat Dekaise Rossignol kende is heel groot. Wie zou Dekaise gebruiken voor het transport van de wapens uit Zweden?

Met in het achterhoofd bovenstaande en de verklaring van Libert over de bijeenkomst van 300 nazi's in Londerzeel, vroeg ik me af of er via de nazi's die in Londerzeel waren linken zijn met deze organisatie? Geschier kwam ook in Londerzeel.

Le Mouvement Social Européen et le Nouvel Ordre Européen

Comme nous l’avons vu, le Mouvement Social Belge de Debbaudt était la branche belge du Nouvel Ordre Européen qui était lui-même issu du Mouvement Social Européen.

1) Le Mouvement Social Européen (MSE) a été créé en 1951 à Malmö en Suède. Sa création avait été précédée d’un congrès de représentants de divers mouvements nationaux-européens organisé à Rome en 1950 à l’initiative de Maurice Bardée, beau-frère de Robert Brasillach et considéré comme le chef de file du fascisme intellectuel. Le MSE, créé à la suite de ce congrès, avait pour but de coordonner les actions des divers mouvements adhérents, dont la Deutsche Soziale Bewegung (Karl-Heinz Priester), la Nysvenska Rorelsen (Dr. Per Engdahl) et le MSI. La France était entre autres représentée par M. Bardèche, Roland Cavallier, Yves Jeanne (ancien de la Waffen SS) et René Binet. Bardèche et Priester seraient les responsables du MSE, qui disposerait d’un organe en France, Défense de l’Occident (le nom est emprunté à Henri Massis), dirigé par Bardèche. Le premier numéro de cette revue parut en décembre 1951. Le MSE prenait ses distances vis-à-vis du racisme; il voulait la création d’une nouvelle civilisation refusant "l’esclavage de l’homme et des peuples et la dictature bureaucratique et le principe libéral-capitaliste de la loi de l’offre et de la demande", ainsi que la création d’une Europe unie excluant la Grande-Bretagne.

Le MSE rejetait l’OTAN et ne voulait qu’une alliance purement défensive avec les Etats-Unis. Sur le plan socio-économique, le MSE envisageait la réalisation d’une "troisième voie", une sorte de corporatisme renouvelé par les enseignements du socialisme suédois. En France, le MSE réussit un moment à cristalliser autour de lui la presque-totalité de l’extrême-droite, mais cette unité fut de très courte durée vu l’autoritarisme et le racisme de René Binet, qui avait pris en main la direction française après un conflit avec Bardèche. Dans une interview accordée au Charivari, Bardèche a déclaré que le MSE s’est éteint lentement avant 1960. Défense de l’Occident continue toutefois à paraître.

En juillet 1950, Binet avait déjà créé la revue Le nouveau Prométhée, avec la collaboration de G.A. Amaudruz, ancien adjoint du colonel Fonjallaz, un des chefs du fascisme suisse d’avant-guerre, Marcel Achard et un autre suisse Gonzague Truc. La revue disparut en août 1951, mais étant donné qu’elle professait ouvertement le racisme, on peut la considérer en quelque sorte comme le précurseur du Nouvel Ordre Européen.

2) Le Nouvel Ordre Européen est en effet créé en septembre 1951 à Zürich, comme dissidence du MSE. Parmi les dirigeants on trouve G.A. Amaudruz et Erwin Vollenweider (tous deux appartenant au Parti Populaire Suisse), René Binet et Fritz Roessler, dirigeant de la Sozialistische Reichspartei. Parmi, les correspondants nationaux on peut citer le journaliste italien Pino Rauti (Ordine Nuovo, MSI), le portugais Zarco Ferreira (actuellement dirigeant d’une puissante Association des Anciens Combattants d’Afrique et député du parti gouvernemental), Pierre Clémenti (fasciste français de longue date), Paul Van Tienen (national-socialiste hollandais), J.R. Debbaudt et Jean Baumann (Allemagne). La plupart des dirigeants sont des fascistes de longue date et ont collaboré avec les nationaux-socialistes allemands pendant la guerre. Amaudruz est le secrétaire central du NOE, assisté par plusieurs secrétaires adjoints, dont Debbaudt, Baumann et plusieurs italiens. L’Europe Réelle fut longtemps l’organe du NOE. En 1971, démenti est exclu de la rédaction du journal et fonde son propre périodique, l’Action Européenne. Le Courrier du Continent du suisse Amaudruz devient alors l’organe du NOE. En septembre 1973 toutefois, le Courrier du Continent, 1’Action Européenne et le journal maurrassien le Renouveau National, de J.P. Sohyer, fusionnent et forment ensemble le Combat Européen, dont François Duprat, ancien membre du Bureau politique d’Ordre Nouveau fut le rédacteur en chef jusqu’au début de 1974. Le Combat Européen dispose d’un correspondant belge: Raymond De Witte.

Le NOE manifesta donc une activité beaucoup plus grande que le MSE. Le NOE a des contacts avec un grand nombre de groupes et de mouvements, dont, en Belgique, le Mouvement Rexiste. Une délégation du NOE a assisté au premier congrès national-européen de la jeunesse organisé à Munich en septembre 1972 par les périodiques allemands Mut et Nation Europa.

Bovenstaande staat ook niet ver van Gladio Zweden.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.

Volgens dit document is Fracois Genoud een leidende figuur in de "Malmo internationale" » larouchepub.com (PDF) Hij was tevens ook de financier voor de verdediging van Barbie in Frankrijk. Hij zal ook op de hoogte geweest zijn van Black International. En de huurling waar de Zweedse tipgever het over heeft past redelijk goed in dit kader. Armfelt zal ook wel niet veraf zijn.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.