Tueries du Brabant : une lettre anonyme évoque une piste militaire

Dans cette lettre à La DH, le scripteur dit avoir voulu respecter une promesse de se taire pendant 50 ans.

Nous avons reçu une lettre anonyme. Les enquêteurs des tueries du Brabant en ont reçu des milliers. Que fallait-il faire de la nôtre ? La jeter à la poubelle ? N’y a-t-il pas cet espoir qu’un jour quelqu’un parlera ? Si nous le comprenons bien, l’auteur - nous présumons un homme plutôt âgé - se serait tu depuis 50 ans. Ce qu’il affirme manque totalement de consistance. Mais on le sent en mesure d’en dire plus. Ce qu’il évoque renvoie à la "piste militaire ".

À la fin de son service militaire lors duquel on aurait remarqué ses qualités de tireur d’élite, il se serait vu proposer d’intégrer ce qu’il appelle "une unité spéciale".

» www.dhnet.be

Heeft er iemand het ganse artikel?

heb ook geen nevensite gevonden, lijkt een primeur

Ik heb intussen de papieren versie van het artikel gelezen. Het is een verhaal van 50 (!) jaar geleden.

De moeite niet om het hier te publiceren.