1

http://www.bendevannijvel.com/gfx/15.jpg

Een robotfoto van een de daders die betrokken was bij de schietpartij in Hoeilaart na de overval op wapenhandel Dekaise in Waver.

Bron: De Bende van Nijvel | Guy Bouten

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

2

Zou deze persoon ook nummer 10-14 kunnen zijn?

Deze lijkt me een mediterraan type.

Is van robotfoto 15 een persoonsbeschrijving beschikbaar (grootte, houding, gang, ...)? De robotfoto vertoont een man met kromme neus (bokser? andere gevechtssport?) en ogen die blijkbaar niet synchroon bewegen.

Of gewoon zijn neus gebroken in een café gevecht...

Servo per Amikeco

6

Témoignage exclusif: voilà le drôle de chapeau du tueur du Brabant portrait-robot n°15

Le gendarme Bernard Sartillot, aujourd’hui à la retraite, se trouvait à moins de 4 mètres.

Le décès jeudi passé de Pierre Romeyer a rappelé que le grand chef de la cuisine belge fut par hasard, le 30 septembre 1982, le témoin oculaire d’un fait lié aux tueries du Brabant. Le premier avec mort d’homme: la fusillade qui a suivi à Hoeilaart le meurtre à Wavre du policier Claude Haulotte après le vol d’armes qui venait d’avoir lieu chez l’armurier Dekaise. L’article (DH du 15/7/2018) nous a conduit à recontacter hier le gendarme Sartillot qui, si Romeyer se trouvait à 150 m, se trouvait, lui, avec feu son collègue Roland Campine, à 3 à 4 mètres.

Bernard Sartillot a 78 ans. C’est à lui qu’on doit le fameux portrait-robot n°15, le plus saisissant de tous. Le dessin esquisse un chapeau. Sartillot précise: "Un chapeau du style british." Mais encore ? Peut-il préciser? Nous trouver le même dans Google? "Vous savez que cela fait 35 ans et que vous êtes le premier à me poser la question." (...)

Bron: La Dernière Heure | Gilbert Dupont | 17 Juli 2018

https://t2.ldh.be/yCitt5IfdB3SRTysh6h4yXaVeso=/0x0:2800x1400/940x470/5b4db776553269254820f4d7.jpg

De rest van het artikel zit achter een betaalmuur maar zal zo snel mogelijk op de site gepubliceerd worden.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

S.M. heeft als oude man nog steeds dezelfde trekken als foto 15. Zie hiervoor zijn Facebook.

8

Ben wrote:

De rest van het artikel zit achter een betaalmuur maar zal zo snel mogelijk op de site gepubliceerd worden.

Het volledige artikel:

Voilà le drôle de chapeau du tueur du brabant portrait-robot n° 15

Le gendarme Bernard Sartillot, aujourd’hui à la retraite, se trouvait à moins de 4 mètres.

Le décès jeudi passé de Pierre Romeyer a rappelé que le grand chef de la cuisine belge fut par hasard, le 30 septembre 1982, le témoin oculaire d’un fait lié aux tueries du Brabant. Le premier avec mort d’homme: la fusillade qui a suivi à Hoeilaart le meurtre à Wavre du policier Claude Haulotte après le vol d’armes qui venait d’avoir lieu chez l’armurier Dekaise. L’article (DH du 15/7/2018) nous a conduit à recontacter hier le gendarme Sartillot qui, si Romeyer se trouvait à 150 m, se trouvait, lui, avec feu son collègue Roland Campine, à 3 à 4 mètres.

Bernard Sartillot a 78 ans. C’est à lui qu’on doit le fameux portrait-robot n° 15, le plus saisissant de tous. Le dessin esquisse un chapeau. Sartillot précise: "Un chapeau du style british." Mais encore? Peut-il préciser? Nous trouver le même dans Google? "Vous savez que cela fait 35 ans et que vous êtes le premier à me poser la question."

Nous publions le résultat: selon le meilleur témoin, voilà, pour la première fois, le couvre-chef du tueur du Brabant n° 15!

Mais il était, selon le gendarme retraité, "dans les tons beiges". Et c’est cohérent: un même type de chapeau, qu’on appelle bob, en nylon et de taille XL, fut retrouvé trois ans plus tard après l’attaque (avec 8 morts) du Delhaize d’Alose.

Bernard Sartillot, qui a toujours bon pied, bon oeil, ne varie pas. Le jour des faits, ils sont donc deux dans une R4 à la poursuite de la VW Santana des tueurs, qu’ils rattrapent. Sartillot , qui conduit, parvient à coller la VW dont l’homme assis à l’arrière se retourne. A son côté, le gendarme Campine s’étrangle. "Mais je le connais, dit-il, c’est un collègue. C’est un gendarme de Bruxelles. C’est Bouhouche." Madani Bouhouche: c’est le nom que le ministre Geens prononçait encore récemment avec la piste de l’ex-gendarme Bonkoffsky.

Pour l’homme au chapeau qu’il a eu face à lui à 3 ou 4 mètres, Bernard Sartillot pense l’avoir reconnu en 1988 quand il a été assassiné à Rosières au volant de sa voiture et que les télés ont montré des photos (*): Juan Mendez, ingénieur à la FN et passionné d’armes. Quant au chauffeur enfin, Sartillot s’appuie sur sa logique, et cite le nom d’un autre ancien de la gendarmerie, toujours en vie.

Pourtant: rappelons que tous les enquêteurs (depuis Goffinon, mort, et Lachlan, mort) se sont cassé les dents sur la piste Bouhouche & Co.

"L’emploi du temps de Bouhouche le matin du jeudi 30 septembre 1982 a-t-il été recoupé?"

"Pensez bien que oui", répond un policier des anciennes équipes. C’est moins clair quand on cherche à savoir quand et par qui. Bouhouche a toutefois réussi le polygraphe avant de décéder dans un accident en 2005. Tout récemment enfin, l’ex-juge d’instruction Hennart rappelait sa certitude que la piste Bouhouche & Co n’est pas la bonne.

Sartillot, lui, n’en démord pas: "Je reste persuadé qu’il y a du gendarme dans les tueries du Brabant. Ce n’est pas un hasard s’ils faisaient leurs coups à l’heure où l’on procédait aux changements de service dans les brigades. J’ai tiré dans le pare-brise pour neutraliser le chauffeur. Et avec un 9mm au lieu d’un 7,65, ils ne s’en sortaient pas."

Tout s’arrêtait à Hoeilaart. On avait la réponse: qui? Il n’y aurait surtout pas eu 27 morts en 1983 et 1985.

C’est resté discret. Bernard Sartillot a souvent été sollicité par les enquêteurs. "Le plus acharné, dit-il, était Lionel Ruth." L’an passé, il pourtant pour la première fois décliné une convocation. Déception. "J’ai dit à la juge d’instruction que si c’était pour ne pas parler des faits Dekaise, ça ne servait à rien."

Bron: La Dernière Heure | Gilbert Dupont | 17 Juli 2018

(*) Juan Mendez werd op 7 januari 1986 vermoord.

Reneke wrote:

S.M. heeft als oude man nog steeds dezelfde trekken als foto 15. Zie hiervoor zijn Facebook.

Geen idee wie S.M. is, maar er zijn waarschijnlijk heel veel mannen die op deze tekening lijken.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

9

Reneke wrote:

S.M. heeft als oude man nog steeds dezelfde trekken als foto 15. Zie hiervoor zijn Facebook.

Op de site van Les Tuéries gaan of gingen sommigen ervan uit dat het om M.L. gaat .... kromme neus, vandaar ...

10

M.L. als in Martial Lekeu?

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube