81

Uit een interview met Michel Libert:

Kunnen leden van WNP ontspoord zijn en de aangeleerde technieken misbruikt hebben bij de Bende?

“Ik sluit dat niet uit. Ik denk aan een C.E. (Michel Libert noemt de volledige naam. Deze persoon is geen onbekende voor de Bende-speurders. Zij hebben hem uitvoerig gescreend maar bewijzen vonden zij niet, nvdr.). Hij had banden met het milieu van huurlingen en banditisme. Op een dag vertelde hij me dat verscheidene van die vrienden van hem interesse hadden om tot WNP toe te treden. Zij houden wel van actie, zei C.E. Ik antwoordde hem dat zoiets niet aan de orde was en wij alleen in geval van bezetting door een vreemde mogendheid in actie zouden schieten. Dat zullen zij maar niets vinden, reageerde C.E. Dan zullen wij maar beter zelf onze terreur organiseren, zeker? Ik weet niet of zij de daad bij het woord voegden.”

Lees hier het hele interview » Nieuws

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube

Een bericht van HERVE van 6 mei 2017:

Voici une citation de Michel Libert:

Christian Elnikoff m'a confié lors de son interview d'incorporation connaître un colonel Bastiani qui pouvait être éventuellement une recrue de choix car ancien de l'OAS.

Note: "colonel Bastiani" est un faux nom utilisé par Elio Ciolini ; la présence de Elio Ciolini dans l'entourage de Patrick Haemers a été pour moi l'énigme la plus féconde de ces dossiers ; Michel Libert nous apprend en plus que Patrick Haemers et Paul Latinus étaient liés, ce qui est d'autant plus intéressant que, selon son père, Patrick Haemers se sentait très bien protégé par "l'organisation" (dont le WNP serait un segment, bâti au départ de "Mouvement 80", un groupe originaire d'Italie).

Als we Michel Libert mogen geloven dan heeft Christian Elnikoff in zijn aanwervingsinterview voor de WNP gemeld dat Elio Ciolini eventueel een goede recruut zou kunnen zijn. Dat betekent dat Elnikoff Ciolini al kende vóór zijn lidmaatschap bij de WNP. Ciolini is in België echter pas in beeld gekomen in 1985 door zijn contacten met Thierry Smars.

Merovinger wrote:

Une autre réaction de Michel Libert

Primo, il n'a jamais été dans une quelconque intention d'un quelconque responsable de l'Organisation dont on ne connait toujours pas le nom, chapeautant un nombre encore réellement indéterminé de cellules/satellites ou directions autonomes (entre-autres celle du WNP, Minerve, Trident, Beil, M80, etc ...) ... jamais, donc, il n'a été question de tourner nos armes vers des policiers ou des gendarmes. Insensé ! ... De plus se retourner et agresser des gens avec qui on collabore tous les jours à tous niveaux.

Is die M80 waarvan Libert spreekt dan de Mouvement 80, van Elio Ciolini, waarvan ook sprake in onderstaande quote ?

Merovinger wrote:

Een bericht van HERVE van 6 mei 2017:

Voici une citation de Michel Libert:

Christian Elnikoff m'a confié lors de son interview d'incorporation connaître un colonel Bastiani qui pouvait être éventuellement une recrue de choix car ancien de l'OAS.

Note: "colonel Bastiani" est un faux nom utilisé par Elio Ciolini ; la présence de Elio Ciolini dans l'entourage de Patrick Haemers a été pour moi l'énigme la plus féconde de ces dossiers ; Michel Libert nous apprend en plus que Patrick Haemers et Paul Latinus étaient liés, ce qui est d'autant plus intéressant que, selon son père, Patrick Haemers se sentait très bien protégé par "l'organisation" (dont le WNP serait un segment, bâti au départ de "Mouvement 80", un groupe originaire d'Italie).

Als we Michel Libert mogen geloven dan heeft Christian Elnikoff in zijn aanwervingsinterview voor de WNP gemeld dat Elio Ciolini eventueel een goede recruut zou kunnen zijn. Dat betekent dat Elnikoff Ciolini al kende vóór zijn lidmaatschap bij de WNP. Ciolini is in België echter pas in beeld gekomen in 1985 door zijn contacten met Thierry Smars.

84

Volgens informatie die vandaag in de pers verscheen, zou Elnikoff een hartkwaal hebben gehad. Hierdoor zou Elnikoff - althans volgens La Dernière Heure - niet het juiste profiel hebben. Misschien heeft de redactie van La Dernière Heure meer informatie over welk type hartkwaal dat Elnikoff had, maar het is niet omdat je een hartkwaal hebt dat je niet in staat bent om terroristische aanslagen te plegen.

La Dernière Heure préfère prendre ces révélations avec des pincettes. Selon le journal, deux des protagonistes, Christian Elnikoff et Jean-Pol Dauphin, qui figurent dans le dossier depuis 1985 et pourtant bien liés à l'extrême droite, n'ont pas le profil. L'un était cardiaque et l'autre était épileptique.

"Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire." Volg ons via » Facebook | twitter | YouTube
Merovinger wrote:

Een bericht van HERVE van 6 mei 2017:

Voici une citation de Michel Libert:

Christian Elnikoff m'a confié lors de son interview d'incorporation connaître un colonel Bastiani qui pouvait être éventuellement une recrue de choix car ancien de l'OAS.

Note: "colonel Bastiani" est un faux nom utilisé par Elio Ciolini ; la présence de Elio Ciolini dans l'entourage de Patrick Haemers a été pour moi l'énigme la plus féconde de ces dossiers ; Michel Libert nous apprend en plus que Patrick Haemers et Paul Latinus étaient liés, ce qui est d'autant plus intéressant que, selon son père, Patrick Haemers se sentait très bien protégé par "l'organisation" (dont le WNP serait un segment, bâti au départ de "Mouvement 80", un groupe originaire d'Italie).

Veel belangrijker dan velen denken deze post. En dat Ciolini met Mouvement 80 en Belgie te maken heeft voor hij eventjes in beeld komt in 85 is heel logisch. Ik vraag me af of Libert wel weet hoe de vork aan de steel zit.

De waarheid schaadt nooit een zaak die rechtvaardig is.
Merovinger wrote:

Op de volgende vraag antwoordt Michel Libert nogal ontwijkend. Nochtans kan je uit zijn antwoord opmaken dat hij ofwel weet dat Elnikoff heeft deelgenomen aan de moordpartij ofwel dat hij Elnikoff op zijn minst in staat acht de moorden gepleegd te hebben. Michel Libert begrijpt nl. helemaal niet waarom de vrijwillige bekentenis van Elnikoff niet serieus genomen is (ondanks het feit dat het leveren van valse bekentenissen een opgedragen toegepaste tactiek was van WNP-leden).

Deux membres du WNP ont été arrêtés dans le cadre du double meurtre de la Pastorale (Lammers et Barbier). L'un fut acquitté, l'autre condamné. Cela fait un de trop ou un de trop peu... Elnikoff aussi avait avoué...

L'Opération de la Pastorale faisait l'objet d'un ODM (ordre de mission) établi en bonne et due forme. Je ne me rappelle plus quels étaient l'originateur "premier" ni les autres destinataires. Toute opération était nécessairement "couverte" par des autorités officielles et, avec le recul sur cette affaire d'une envergure particulière, ce ne pouvait être autrement.

L'opération n'était point un exercice et réellement importante. Deux faits me confortent dans cette conclusion. Le premier, nos équipes n'étaient pas les seules sur le terrain. Le second était qu'en cas de problème (quelconque), il nous fallait prendre contact, selon le protocole traditionnellement d'application, avec une autorité qui se trouvait être à proximité des lieux.

Je ne reviendrai pas sur les détails des enquêtes et certainement pas du procès ni de ses conséquences, toutes les infos utiles se trouvant dans d'innombrables colonnes, blogs et bouquins. En parlant de la matière des aveux, tous nous avions ordre de suivre les instructions à la lettre. C'est donc en ce sens qu'il faudrait considérer les atermoiements des supposés coupables (aveux bidons, circonstances allégoriques, attente de nouvelles instructions, etc...

Quant à Elnikoff, je ne vois pas du tout ... mais du tout ... pourquoi son témoignage n'a pas été pris au sérieux. Encore une fois, les procédures d'enquêtes étaient fort particulières à l'époque et menaient unilatéralement à des "couacs" liés à la Sûreté nationale et des dossiers dans lesquels des "huiles" bien connues dans le cadre de l'Organisation se prélassaient.

Een journalist heeft recent een vraag gesteld aan Michel Libert over de mogelijke betrokkenheid van Elnikoff bij de pastorale-moorden.

En 1989 Christian Elnikoff tente de se suïcider avant de s’inculper devant René Haquin d’être le vrai exécuteur de la double meurtre. Qu’est-ce que vous en pensez?

Michel Libert: Je ne sais quoi penser, mais cette version tient mieux la route que bien d'autres. Quant à la mission, j'ai pu observer que nos équipes "en shifts" étaient doublées d'une ou de plusieurs autres composées de gens que je ne connaissais pas.